Le savoir-faire culinaire vitréen s’exporte au Japon

Du 30 août au 4 septembre, le chocolatier Bruno Le Derf et le crêpier Claude Hirlay déclineront leur art culinaire dans un grand magasin de Nagoya, au Japon.

Yukiko Le Derf aux côtés de Claude Hirlay et de Bruno Le Derf, son mari, lors d’une démonstration de cuisson de galettes dans la chocolaterie vitréenne. (©Le Journal de Vitré)

Au Japon, l’enseigne Takashimaya est l’équivalent des Galeries Lafayette parisiennes. Chaque année, les dirigeants du magasin de Nagoya mettent à l’honneur une région française. Après la Provence Alpes Côte-d’Azur et l’Alsace, l’heure est à la promotion de la Bretagne.

Le chocolatier vitréen, Bruno Le Derf, Meilleur ouvrier de France, a déjà ses produits dans les linéaires du magasin. Il côtoie régulièrement les cadres de l’enseigne. « Ils viennent bien sûr à Vitré sur notre lieu de fabrication », rapporte-t-il. Lors de leurs séjours, les Japonais ont apprécié les galettes et crêpes de Claude Hirlay (La clé des champs), crêpier auréolé de plusieurs distinctions dans les guides gastronomiques.

C’est donc tout naturellement qu’ils ont pensé à lui, désormais retraité, et à son ami Bruno Le Derf pour animer leur galerie lors de la semaine de la Bretagne.

Farine de Vitré et beurre Bordier

Le voyage clé en main de Claude Hirlay et de sa compagne Marie a été offert et préparé de longue date. « Je pars avec très peu de choses, seulement ma grande spatule et le nécessaire pour mes plaques », détaille le crêpier. Pour faire sa pâte à galettes de blé noir breton, la farine du Moulin de la fatigue est déjà arrivée à bon port. Des galettières seront à disposition du chef.

Son challenge ? Proposer à la clientèle de Takashimaya un menu, à savoir une galette complète et une crêpe au beurre Bordier, autre fleuron local de la gastronomie bretonne. « Des tables seront disposées à proximité de mon stand », précise le crêpier vitréen.

Chocolats, crèmes glacées et sablés

De son côté, Bruno Le Derf a aussi eu un protocole à suivre. Les ventes flash des chocolats et caramels Le Derf seront précédées de dégustations. Le MOF (Meilleur ouvrier de France) fera aussi la promotion de ses crèmes glacées au caramel. « Il fait encore très chaud en août au Japon. »

Il fera par ailleurs découvrir à la clientèle ses sablés bretons au beurre Bordier qui seront cuits sur place. Le succès devrait être à la hauteur de l’événement commercial. « Je travaille toute l’année avec ce magasin, d’où cette invitation », concède Bruno Le Derf. À noter que le chocolatier fait le plus gros de ses ventes au Japon pendant le mois de la Saint-Valentin.

Source : / Le Journal de Vitré /

En naviguant sur notre site, vous acceptez que des cookies soient utilisés pour vous proposer des contenus et des services adaptés.