Crêperie en franchise

toutelafranchiseLa franchise crêperie est une franchise très appréciée qui continue son développement sous de formes multiples. En effet, le secteur crêperie est un secteur très dynamique permettant de répondre à une réelle demande du consommateur enfant, adolescent, adulte et sénior. La franchise crêperie véhicule une image très conviviale et agréable à prix abordable.

Spécialité française s’il en est, la crêpe est indémodable. Loin d’être réservés aux restaurants familiaux ou indépendants, les concepts de crêperie s’exportent même très bien en franchise. Zoom sur les réseaux qui ont su s’imposer sur le marché et sur le profil idéal de leurs futurs franchisés.

 

250 crêpiers par an formés en Bretagne

Près de 250 crêpiers sortent chaque année des centres de formation de Bretagne : le Greta et la CCI à Vannes, la chambre des métiers à Dinan, l'école de la crêpe à Rennes et le Greta de Pont-l'Abbé...

En général, les formations durent, selon l'expérience des candidats, entre deux et six mois.

Mais le Greta de Vannes propose aussi des formations intensives de quinze jours, des formations à la carte de remise à niveau, et des cours ouverts au public le samedi matin durant toute l'année dans le cadre des cercles culinaires.

On peut même les déguster au restaurant d'application du Greta deux fois par semaine ou en emporter. Le prix reste très attractif : 1,20 € les six crêpes ou galettes. « On n'est pas là pour faire de l'argent. Mais nous mettons les gens en situation réelle », dit Magali Thomas, formatrice.

Label - Crêperies Gourmandes

Une démarche de progrès pour la crêperie dégustation.

Creperie gourmandeCette charte a été lancée en juin 2006 sur l’initiative du Comité Régional du Tourisme, en partenariat avec la Fédération Régionale des Pays Touristiques, les Comités départementaux du Tourisme, la Fédération de la crêperie, la fédération de l’Hôtellerie, la Chambre de Commerce et d'Industrie de la région Bretagne (CCIR) et  de la Chambre Régionale de Métiers et de l'Artisanat de Bretagne (CRMAB).

Commerce ambulant

L'activité d'un commerçant ou d'un artisan hors de la commune du domicile ou de l'établissement principal, ou sur la voie publique est réglementée, même s'il s'agit d'une activité saisonnière, et nécessite différentes autorisations. Dans tous les cas, le professionnel doit être soit immatriculé au registre du commerce et des sociétés (RCS) s'il est commerçant, soit immatriculé au registre des métiers (RM) s'il est artisan, soit déclaré en tant qu'auto-entrepreneur.

 

Crêpier à domicile

Je souhaite faire et vendre mes crêpes en démarchant à domicile.

  • Dois-je devenir auto-entrepreneur ou vendeur ambulant ou autre statut ?
  • Si je suis deja salarié dois-je quitter mon travail avant de commencer?
  • Faut-il un véhicule particulier à la vente où ma voiture personnelle peux t'elle servir ?

Pour exercer cette activité, vous devez être en possession de la carte professionnelle permettant l'exercice d'une activité non sédentaire : coût 15€ (en 2014) et 2 photos au CFE de votre CCI.

Pour le statut, tout est possible, de l'autoentreprise aux statuts de sté.

Pour le véhicule, si vous confectionnez les crêpes celui-ci doit faire l'objet d'un agrément de la DDPP, c'est à dire répondre aux normes d'hygiène.

Si la vente se fait à bord du véhicule, vous devez solliciter l'autorisation du maire de la commune, pour l'occupation du domaine public.

Vous devez aussi avoir effectuée une formation à l'hygiène alimentaire en restauration.

Vous pouvez parfaitement cumuler une activité indépendante et une activité salariée, certaines restrictions d'exclusivité concernent quelques professions et sont stipulées dans votre contrat de travail.

 

Observatoire du crêpier

Certains organismes publient des dossiers d'information sur le métier de crêpier.

Nous vous en proposons ci-dessous une liste non exhaustive et évolutive en fonction de nos trouvailles sur le net.

Pensez à nous comminiquer les documents intéressants que nous pourrons signaler ici.

Crepier sur foires et salons

Le travail de crêpier sur foires ne ressemble en rien à celui des « maîtres crêpiers », ces professionnels de la restauration qui œuvrent chaque jour dans leur crêperie gourmande afin de nous régaler.

La variété des produits qui sont proposés ici sur trois tables de camping ou là bas dans une petite camionnette, n’a rien à voir avec ce que l’on pourrait vous servir et déguster assis autour d’une bonne table d’un restaurant, au calme et en toute convivialité.

Bien que nombreux et présents partout dans les fêtes, foires et marchés de France, ces vagabonds ont rarement pignon sur rue mais restent cependant les principaux ambassadeurs de la crêpe Bretonne. La découverte de leurs produits de qualité nous invite à aller plus loin et franchir plus tard en famille, la porte de véritables crêperies.

Fast-food-crêpes

Un concept alliant tradition et modernité.

La cuisine ouverte permettant au client de voir tout ce qui s'y passe.

Le concept de « fast food crêpes » répond en effet aux attentes du consommateur moderne cherchant à se restaurer rapidement, tout en offrant une réelle alternative à la restauration rapide à base de viande, sandwich ou pizza.

Les Français n'accordent en moyenne que 17 minutes au petit-déjeuner, une demi-heure pour le déjeuner et 38 minutes pour le dîner. Souhaitant passer peu de temps à table, ils apportent malgré tout une attention particulière à leur alimentation.

Un menu à 10 € (voire 5 €) avec une crêpe sucrée et une crêpe salée avec une boisson.

La pâte à crêpe est parfois faite maison.

Certaines chaines ont un chiffre d'affaires qui dépasse le million d'euros.

Les marques : Roule Galette, Crêp'eat, The Crêpe Café...

En naviguant sur notre site, vous acceptez que des cookies soient utilisés pour vous proposer des contenus et des services adaptés.