Origine de la crêpe

Tourtou, bourriol, cajasse...

Le bilig est rond, vive les Bretons. Mais si ce sont bien eux qui ont popularisé la crêpe, celle-ci, qui daterait de 7 000 ans avec J.-C., existe ailleurs sous bien d’autres appellations.

Crêpes et galettes ont traversé les temps un peu comme le cœlacanthe, ce poisson préhistorique réfugié aux larges des Comorres : sans se soucier des différentes théories de l’évolution. Selon leurs biographes, elles seraient apparues sur terre vers 7 000 avant J.-C. « Il existe des recettes dans le monde entier, assure Jean-Louis Lambert, ancien enseignant-chercheur à l’Ecole nationale d’ingénieurs des techniques des industries agricoles et alimentaires de Nantes. Elles peuvent être faites à partir d’ingrédients correspondant aux conditions pédoclimatiques environnantes : céréales, maïs, riz, sorgho, millet, teff, lentilles, pommes de terre… »

La chandeleur

La chandeleur, 40 jours après Noël, se fête le 2 février. Ce jour religieux correspond chez les Chrétiens à la présentation de Jésus au temple et à la purification de la Vierge Marie. A la présentation de Jésus, il y eut une procession pendant laquelle des chandelles étaient allumées. La chandeleur, du mot "candela", est ainsi devenue la fête des chandelles.

Mais les superstitions ont la vie dure... et la crêpe bien retournee en tenant une pièce d'or (ou d'argent) dans la main est censée assurer la richesse de toute la maisonnée pendant un an.

Crêpe Suzette

Qui a donné son nom à la crêpe Suzette ? Cette crêpe est si délicieuse qu’elle déchaîne l’imagination.

Le premier à broder sur son histoire a été un célèbre cuisinier parisien, nommé Henri Charpentier.

Dans son autobiographie, il raconte une surprenante aventure, qui lui est arrivée alors qu’il était encore un jeune apprenti. Ce jour-là, dans les années 1920, il est chargé de servir le prince de Galles, dans un restaurant parisien. Il lui apporte une crêpe arrosée de Grand Marnier mais, intimidé par son hôte, il tient son plat trop près d’un chandelier et l’alcool prend feu.

L'histoire des crêpes

Un mot qui évoque de bien joyeuses traditions, dont les origines remontent à l'Antiquité romaine.

L’étymologie de la crêpe 

Le mot crêpe provient du latin crispus, qui signifie frisé, avant d’être substantivé au féminin. En effet, la pâte liquide à base de farine, de lait et d’œufs et que l’on saisit à feu vif dans la poêle, prend ensuite l’aspect frisé qui lui a valu ce nom.

Les origines

Les historiens établissent l’origine de la crêpe à 7 000 avant Jésus Christ.
A cette époque, on ne disait pas encore crêpe.

Lexique

  • Billig : tuile ou poêle
  • Kraz : croustillant
  • Krampouez : crêpe
  • Teo : épais, lourd
  • Gwiniz : blé, froment
  • Gwiniz du : blé noir
  • Druz : gras
  • Fonnuz : bien fourni
  • Ed-du : blé noir
  • Skanv : léger
Crêpes & Galettes Bretonnes - Astuces - Recettes de pâtes

Crêpes & Galettes Bretonnes - Astuces - Recettes de pâtes

Les crêpes de crêpiers

Informations pour les crêpiers professionnels et les amateurs de crêpes et galettes de Bretagne et d'ailleurs. Astuces, recettes, ingrédients, matériel, pâte à crêpe,  fournisseurs, actualité ... petites annonces, annuaire, forum de discussion pour échanger entre maîtres crêpiers et novices.

En naviguant sur notre site, vous acceptez que des cookies soient utilisés pour vous proposer des contenus et des services adaptés.