crepier crepesLa fabrication de crêpes de froment (gwinizh, blé tendre) et de crêpes / galettes de blé noir / sarrasin (gwinizh du, ed-du) à l'aide d'une plaque sans rebord (crêpière, galettoire, galétière, billig, pillig, tuile), est plus délicate qu'avec une poêle et décourage souvent le novice.crepier galette

Nous partageons ici entre crêpiers et amateurs passionnés les tours de mains et astuces pour réussir nos recettes de pâte à crêpes et leur cuisson (krampouezh).

Discussions récentes sur les crêpes

Plus de sujets »

Le matériel du crêpier

Les billigs (nom Breton pour galetière, galettoire, crêpière) sont des appareils spécialement conçus pour réaliser des crêpes et des galettes. Elles sont composées d'une surface en fonte assez large et d'un trépied en métal, elles fonctionnent soit à l'électricité, soit au gaz. Les billigs sont bien entendu utilisées dans les crêperies, mais aussi chez de nombreux particulier. Pour bien utiliser sa billig, on utilise plusieurs instruments :

  • La louche, pour verser la pâte en quantité suffisante sur la billig
  • Le râteau à crêpe (rozell), rond ou plat, en bois ou en inox, pour étaler la pâte sur toute la surface
  • La spatule (spanell), en bois ou en inox, pour décoller et retourner la crêpe
  • Le tampon d'essuyage (ou gnon), pour nettoyer et graisser la plaque en fonte
  • Le cul de poule pour fabriquer les pâtes

Moins honéreux qu'une billig, les poêles à crêpes, aux bords étroits, spécialement conçues pour réaliser des crêpes. Elles existent également en fonte, même matière que la billig.

Annonces récentes

Dernier article d'actualité

Le meilleur crêpier de Bretagne peut produire 1 500 douzaines de crêpes par jour

Nicolas Guélou avait une crêperie à Trébeurden. Meilleur crêpier de Bretagne, il est à la tête d'une usine à Lamballe qui peut produire jusqu'à 1 500 douzaines de crêpes par jour.

Nicolas Guélou était venu présenter ses chips apéritives dans la galerie Intermarché à Lamballe. C’est lui qui a repris Lamballe Crêpes. (©Le Penthièvre)

Lamballe Crêpes a un nouveau patron et un nouveau nom, Âme de Bretagne.  L’entreprise située dans la zone des Gastadours à Lamballe a été rachetée le 1er février 2017 par Nicolas Guélou, meilleur crêpier de Bretagne en 2015.

Lire la suite...

En naviguant sur notre site, vous acceptez que des cookies soient utilisés pour vous proposer des contenus et des services adaptés.